Top 10 en Irlande

Le 01/01/1970

C’est une superbe performance réalisée les 26 et 27 septembre par le pilote Toulousain Jérôme Vassia lors de la finale du Championnat d’Irlande de Drift (IDC). Avec 52 pilotes au départ de la catégorie PRO pour en découdre, se qualifier dans le fameux TOP 32 était déjà un objectif ambitieux. Invité à piloter une voiture mise à disposition par le pilote local Chris BRADY, Jérôme Vassia nous donne ses impressions.

Jérôme, encore un déplacement sur le relevé Championnat Irlandais, pourquoi ce choix ?

 

Ce déplacement n’était pas prévu. J’aurais aimé le programmer dans de bonnes conditions avec la surpuissante BMW E90 mise à disposition et préparée par Banet Sport. Mais le planning ne permettait pas d’allouer suffisamment  de temps à ce voyage par ferry. Cependant, mes amis Irlandais se sont mobilisés et ont tout organisé pour moi. Hébergement, vol, voiture de location, voiture de course, mon mécanicien local @Wayne Conor s’est occupé de tout avec ses contacts sur place. C’est un honneur et une belle marque de reconnaissance dont je suis fier. On récolte ce que l’on sème…

Que retenir sur le plan sportif ?

 

Je dirais que c’est un sacré challenge quasiment suicidaire d’aller défier les Irlandais dans leur temple de Mondello Park., ils y sont invaincus depuis depuis 14 ans. Même si le plaisir est toujours le principal objectif, je vous assure que l’inquiètude de ne pas arriver à se qualifier est toujours présente. Je sais que je vais là bas pour me confronter au très haut niveau et apprendre. Je suis fier de leur faire peur aussi, d’être accepté et reconnu. Ils forment une très forte communauté, unie et solidaire dans les bons et mauvais moments. Ce n’est pas toujours simple de faire évoluer le drift dans leur pays aussi, ils sont visionnaires, positifs et avancent sacrément vite.

L’objectif est il atteint ?

 

Il est largement dépassé ! Bien qu’ayant découvert une voiture très vive au niveau du chassis, sous motorisée avec tout juste 350 cv et avec beaucoup de grip avec les pneus semi-slick Westlake en 245/40R17, je me suis qualifié pour le fameux TOP32. J’étais ravi de rencontrer pour ma battle le Champion Polonais et Top 10 du Formula Drift aux US Pieter Wiececk, nous avions fait connaissance quelques semaines auparavant au Drift Master GP en Allemagne. C’est un sérieux client avec un niveau supérieur au mien, cependant c’est lui qui a commis une erreur qui me propulse avec joie au top 16. C’est là que j’ai fait ma première erreur du week end contre mon ami Mike Fitz, instructeur à la Drift Academy Irlande. Il terminera 4ème.

Que retenir pour la fin de saison ?

 

Le planning est très chargé. La course en Irlande s’est terminée il y a tout juste une semaine et je me suis directement envolé pour Tokyo pour la première épreuve FIA Intercontinental Drifting Cup au Japon. N’ayant pas réussi à réunir le budget pour piloter, j’y suis allé avec Sébastien LEROY de mon équipe pour aider le staff local, y rencontrer du monde dont Jean TODT, président de la FIA,  et participer au tournage d’un reportage diffusé d’ici quelques semaines sur une chaine nationale  Française…

Le tête est déjà à Albi (81) où se déroulera la finale du Championnat de France de Drift avec le Grand Prix Camion les 14 & 15 octobre. Venez nombreux profiter du spectacle, encore quatorze pilotes sont encore en lice pour une place sur le podium final ! Nous enchainerons ensuite avec un autre tournage vidéo important puis la Drift Academy pour tous ceux qui veulent apprendre à Drifter. Nous finalisons aussi 2 gros projets, un documentaire vidéo avec l’équipe de MONXY Studio et la mise en place d’un volant Drift permettant aux participants de piloter la BMW Banet Sport de 800cv sur une épreuve en 2018… Bref, à fond !